Gaz ou fioul: quel combustible choisir pour ma nouvelle chaudière ?

Si votre maison est chauffée au fioul mais que vous envisagez une nouvelle installation de chauffage, le gaz peut être une alternative. Ces deux combustibles fossiles sont relativement bon marché et les installations requises sont généralement moins chères qu’une pompe à chaleur. De manière générale, une chaudière gaz à condensation constitue le choix le plus orienté vers l’avenir. Toutefois, les chaudières fioul à condensation modernes fournissent également de la chaleur avec un rendement élevé. Le fioul reste donc une bonne alternative lorsque le gaz ou d’autres technologies ne sont pas envisageables. Dans cet article, nous vous aidons à faire le bon choix.

Gaz naturel

Fioul

Gaz, fioul et environnement

La législation

La meilleure solution pour votre maison

Gaz ou fioul

Gaz naturel

Si vous envisagez de passer au gaz, un raccordement au gaz de ville sera nécessaire. Pour cela, vous devez contacter le gestionnaire de réseau. Toutefois, il n’est pas toujours possible de réaliser un tel raccordement car les conduites de gaz ne sont pas (encore) présentes partout. Lorsqu’un raccordement est impossible mais que vous souhaitez malgré tout vous chauffer au gaz, une solution consiste à installer une citerne de gaz dans votre jardin. Dans tous les cas, le gaz ne requiert pas d’espace de stockage ou alors un espace moins grand que l’installation d’une citerne de fioul.

Une fois la question de l’approvisionnement en gaz réglée, vous pouvez chercher une chaudière au gaz. Les chaudières à condensation modernes fournissent un rendement plus élevé avec une consommation réduite. Elles récupèrent notamment la chaleur contenue dans les gaz de combustion, qui serait autrement perdue par la cheminée. Les chaudières gaz sont aussi meilleur marché que les chaudières fioul. En cas de passage au gaz, vous êtes légalement tenu de faire enlever ou neutraliser votre citerne de fioul.

De plus, vous devez faire entretenir votre chaudière au gaz tous les deux ans par un technicien certifié afin de garantir le fonctionnement optimal et sécurisé de votre installation de chauffage. Enfin, le gaz dispose d’un autre atout : il peut également servir à la cuisson.

Fioul

Le fioul doit être stocké dans une citerne située dans votre maison ou votre jardin. Contrairement au gaz, vous ne dépendez pas de la présence de conduites dans votre rue ni d’un fournisseur fixe. Vous pouvez donc choisir librement le fournisseur au tarif le plus avantageux et acheter lorsque le prix est bas. Une citerne de fioul requiert un certain espace en dessous ou au-dessus du sol. De plus, la citerne doit être régulièrement inspectée. Cela vaut également pour l’installation au fioul qui doit faire l’objet d’un entretien annuel par un technicien certifié.

Lorsqu’une installation au fioul est déjà présente dans votre maison, il peut être intéressant de conserver le chauffage au fioul. Vous évitez ainsi les coûts liés au démontage ou à l’assainissement de la citerne de fioul, au raccordement au réseau de gaz et à l’installation d’une chaudière au gaz. La chaudière fioul actuelle peut être remplacée par un nouveau modèle plus économe en énergie. Comme les chaudières à gaz, les chaudières au fioul ne cessent en effet d’évoluer. Les appareils à condensation modernes fournissent un rendement élevé avec une consommation réduite.

Gaz, fioul et environnement

Le gaz et le fioul sont tous deux des combustibles fossiles qui ne sont pas disponibles en quantité illimitée dans la nature. De plus, leur combustion libère des gaz à effet de serre, ainsi que des substances nuisibles à l’environnement. Le fioul a clairement acquis une mauvaise réputation au fil des années, principalement en raison des fortes émissions générées lors de la combustion et des fuites signalées au niveau des anciennes citernes. Il est vrai que la combustion du fioul libère plus de substances nocives que la combustion du gaz. En revanche, la majeure partie des émissions dues au gaz surviennent pendant la production et le transport. Il existe aujourd’hui des chaudières au fioul plus écologiques permettant de réduire les émissions, ainsi que des citernes présentant un risque de fuite plus faible.

Pour le gaz comme pour le fioul, les chaudières à haut rendement offrent une solution en produisant davantage de chaleur de manière plus efficiente et avec moins de combustibles. La combinaison avec une technologie durable (chauffe-eau solaire ou pompe à chaleur) au sein d’un système hybride garantit également une réduction des émissions. Le brûleur n’est sollicité que lorsqu’il fait froid dehors ou qu’il n’y a pas de soleil.

La législation

Le gouvernement fédéral et les régions travaillent sur une interdiction de vente des chaudières au fioul pour les nouvelles constructions et les rénovations. La date d’entrée en vigueur et la portée de l’interdiction diffèrent en fonction des régions. Dans tous les cas, il est établi au niveau fédéral qu’après 2035, plus aucune chaudière au fioul ne pourra être vendue. Mais cela ne signifie pas qu’à compter de 2035, vous devrez démonter votre chaudière ou que vous ne pourrez plus commander de fioul. Pour l’instant, il est donc encore possible de choisir une chaudière fioul à condensation avec un rendement élevé pour votre maison.

La meilleure solution pour votre maison

Lorsque des technologies plus écologiques ne sont pas réalisables, une chaudière gaz à condensation offre le choix le plus orienté vers l’avenir. Toutefois, conserver le chauffage au fioul reste une bonne alternative dans certains cas. En effet, les chaudières fioul à condensation modernes fournissent également de la chaleur avec un rendement élevé.

Vous avez d'autres questions ?