Maison QZEN, maison passive, maison zéro énergie : comment construire de manière écoénergétique ?


Depuis 2021, toutes les nouvelles constructions doivent être quasi neutres en énergie. Une maison passive nécessite encore moins d’énergie. Une maison zéro énergie, quant à elle, est complètement autonome sur le plan énergétique. Cet article passe en revue les principales exigences de chacune de ces trois catégories ainsi que leurs avantages. Il énumère, par ailleurs, quelques techniques pour réaliser ce type spécifique de maison basse énergie.

 

Maison QZEN : le minimum légal

QZEN signifie « quasi neutre en énergie ». Les logements QZEN consomment peu d’énergie pour le chauffage, le refroidissement, l’eau chaude sanitaire et la ventilation. Ils tirent, en outre, cette énergie (au moins partiellement) de sources renouvelables. Depuis 2021, tous les nouveaux bâtiments doivent satisfaire aux normes QZEN. 

Tour d’horizon des exigences :

 

  • niveau EW inférieur ou égal à 45 (le niveau EW fait référence à la consommation d’énergie primaire) ;
  • niveau Espec inférieur ou égal à 85 (le niveau Espec fait référence à la consommation d’énergie spécifique) ;
  • niveau K inférieur ou égal à 35 (le niveau K fait référence à l’efficacité énergétique d’un bâtiment) ;
  • énergie nette requise pour le chauffage inférieure ou égale à 85 kWh/m² ;
  • risque limité de surchauffe ;
  • installations de ventilation obligatoires ;
  • énergies renouvelables ;

 

Tous ces points sont énumérés dans le rapport PEB. 

Comment construire un logement QZEN ?

Pour respecter les normes QZEN, l’enveloppe de votre bâtiment doit être bien isolée. Vous devez suffisamment isoler le toit, les murs et les fenêtres et éviter les ponts thermiques. De quoi réduire votre besoin énergétique pour chauffer ou refroidir votre maison. 

Techniques

Pour maintenir le niveau EW aussi bas que possible, il est recommandé d’utiliser des appareils de chauffage à haut rendement énergétique, tels qu’une chaudière à condensation au gaz à haut rendement, une pompe à chaleur ou un chauffe-eau solaire. L’énergie renouvelable requise peut provenir d’une ou de plusieurs sources, notamment :

 

  • panneaux photovoltaïques ;
  • chauffe-eau solaire ;
  • pompe à chaleur ;
  • biomasse ;
  • chauffage ou refroidissement urbains ;
  • participation à un projet d’énergie renouvelable.

Source : Energiesparen.be

Avantages d’une maison QZEN

Une construction quasi neutre en énergie présente de nombreux avantages. En tant que client, vous remplissez les obligations légales en matière de performance énergétique. De quoi éviter les amendes (salées) associées à des niveaux Ew trop élevés. Les économies réalisées sur votre facture d’énergie vous permettent, en outre, de récupérer rapidement le surcoût des techniques écoénergétiques. Vos investissements conféreront, par ailleurs, une valeur ajoutée à votre maison en cas de revente. En Wallonie, vous bénéficiez d’une réduction de 50 % sur votre précompte immobilier pendant 5 ans si vous avez un niveau Ew<30 et même de 100 % avec un niveau Ew<20. 

Maison passive

Une maison passive est une maison conçue et construite de telle manière qu’elle se chauffe et se refroidit en grande partie elle-même. Elle utilise, pour ce faire, la chaleur du soleil et celle des appareils et des occupants. La plupart des mois, aucun chauffage ni refroidissement n’est nécessaire pour maintenir un climat ambiant confortable. Les jours d’hiver les plus froids ou les jours d’été les plus chauds, un système de chauffage et/ou de refroidissement actif peut toutefois s’avérer nécessaire. Mais il consomme alors très peu.

D’après le gouvernement et Pixii, la plateforme de connaissances sur la construction zéro énergie et circulaire, une maison passive doit répondre aux exigences suivantes :

 

  • besoins énergétiques totaux pour le chauffage et le refroidissement de 15 kWh/m² au maximum ;
  • perte d’air inférieure à 60 % du volume de la maison par heure pour une différence de pression entre l’intérieur et l’extérieur de 50 Pa ;
  • moins de 5 % de risque de dépasser une température intérieure de 25 °C

Comment construire un logement passif ?

Vous voulez construire une maison passive ? Une bonne isolation est cruciale pour garantir l’étanchéité à l’air, éviter les ponts thermiques et maintenir la température intérieure constante. Placez votre vitrage de manière stratégique pour maximiser l’utilisation passive de la chaleur solaire tout en évitant la surchauffe en été. 

Techniques

Les maisons passives sont équipées d’un système de ventilation mécanique d’équilibre (type D) avec échangeur de chaleur qui assure un climat ambiant sain. En ce qui concerne les appareils électriques, libre à vous de choisir la variante la plus écoénergétique.

Une maison passive nécessite peu d’énergie pour se chauffer, de sorte qu’un système de chauffage central n’est souvent pas nécessaire. Les appareils décentralisés à l’électricité ou les pompes à chaleur air/air (climatiseurs) offrent une solution par pièce pendant les jours les plus chauds et les jours les plus froids. Le système de ventilation distribue, par ailleurs, la chaleur dans les différentes pièces. Vous combinez la ventilation et la climatisation ? Sachez que les deux systèmes ont peu d’influence l’un sur l’autre.

Si vous avez tout de même besoin d’une solution centrale pour le chauffage et l’eau chaude sanitaire, vous pouvez choisir une chaudière à condensation au gaz, une pompe à chaleur (combinée à des panneaux photovoltaïques) ou un chauffe-eau solaire. 

Maison zéro énergie

Une maison zéro énergie est une maison qui produit autant d’énergie qu’elle en consomme. Elle est, autrement dit, totalement neutre sur le plan énergétique. À la clé ? Une facture d’énergie nulle, en principe. 

Comment construire un logement zéro énergie ?

Le point de départ d’une maison zéro énergie est généralement une maison passive, en raison de sa grande valeur d’isolation et de ses faibles besoins énergétiques. Le gouvernement applique les mêmes exigences pour une maison zéro énergie que pour une maison passive (voir ci-dessus). Une condition supplémentaire toutefois : l’énergie renouvelable produite localement doit couvrir entièrement la demande énergétique restante de la maison. 

Techniques

Pour répondre à cette demande d’énergie renouvelable produite localement, vous pouvez installer un système photovoltaïque, des chauffe-eau solaires et une pompe à chaleur, éventuellement combinés. Tout comme dans une maison passive, il se peut qu’aucun chauffage central ne soit nécessaire et que des dispositifs décentralisés suffisent. 

Avantages des maisons passives et des maisons zéro énergie

Les maisons passives et les maisons zéro énergie présentent les mêmes avantages que ceux des maisons QZEN. Pour ce type de maisons, la facture énergétique est si faible que les investissements sont rentabilisés plus rapidement, surtout lorsqu’ils s’ajoutent à la réduction du précompte immobilier. Qui plus est, vous construisez selon des normes plus strictes que celles actuellement en vigueur, de sorte que votre logement respectera encore aisément les futures directives en matière d’énergie. Votre maison est également respectueuse du climat, car vous ne dépendez pas des combustibles fossiles. Résultat : une maison durable et une valeur de revente élevée. 


Avec des panneaux photovoltaïques, un chauffe-eau solaire, un système de climatisation, un chauffage électrique et une pompe à chaleur Viessmann, vous choisissez des solutions durables et efficaces sur le plan énergétique qui assurent le confort de votre maison. Votre Service Partner Viessmann vous aidera à choisir la bonne technologie. 


Vous avez d'autres questions ?