Puis-je encore installer ou remplacer une chaudière au mazout, en 2022 ?

Le gouvernement fédéral interdira la vente de chaudières au mazout à partir de 2035. Vous pouvez tout de même continuer à utiliser les chaudières existantes. Il incombe aux régions de décider du déroulement de l’abandon progressif de la vente de chaudières au mazout. Cet article énumère le calendrier précis par région et examine les cas dans lesquels l’installation d’une nouvelle chaudière au mazout est encore autorisée.

En Flandre

Depuis le 1er janvier 2022, vous ne pouvez plus installer une nouvelle chaudière au mazout que dans un logement existant qui ne peut être raccordé au réseau de gaz naturel. Aucune nouvelle installation de chaudière au mazout ne peut avoir lieu dans les logements existants et raccordables au réseau de gaz naturel. Il est toujours autorisé de procéder à des réparations mineures sur votre chaudière au mazout existante, telles que le remplacement ou la réparation du brûleur ou du système.

En ce qui concerne les nouvelles constructions et les rénovations énergétiques de grande ampleur pour lesquelles un permis est demandé à partir du 1er janvier, les chaudières au mazout ne sont plus autorisées, même si l’approvisionnement en gaz naturel n’est pas possible dans la rue.

L’installation d’un système de chauffage au mazout était autorisée jusqu’au 31 décembre 2021. Les chaudières au mazout à condensation de Viessmann sont extrêmement performantes et très rentables. Leur haute qualité de fabrication est l’assurance d’une longue durée de vie. Viessmann dispose, en outre, d’un large stock de pièces détachées pour ses chaudières au mazout. Votre chaudière restera donc en parfait état pendant encore de longues années.

En Wallonie

L’interdiction de commercialiser des chaudières au mazout entrera en vigueur le 1er janvier 2030 en Wallonie.

À Bruxelles

L’interdiction de commercialiser des chaudières au mazout entrera en vigueur le 1er janvier 2025 dans la Région de Bruxelles-Capitale.

Vous avez d'autres questions ?