Puis-je remplacer ma chaudière par une pompe à chaleur ?

 

L’incertitude croissante quant à la disponibilité et au prix des combustibles fossiles à l’avenir ravive l’intérêt pour les pompes à chaleur. Cette option n’était auparavant envisageable que pour les constructions neuves bien isolées. La nouvelle génération de pompes à chaleur Viessmann convient pour remplacer les chaudières à gaz ou à mazout existantes. Lisez la suite pour savoir si votre habitation se prête également à une telle adaptation.

 

Ma maison peut-elle accueillir une pompe à chaleur ?

 

Les maisons modernes, dans la plupart des cas aussi équipées d’un système de ventilation, sont presque toujours adaptées. Vous pouvez également envisager l’installation d’une pompe à chaleur si vous possédez déjà un système de chauffage par le sol. Le tableau ci-dessous* vous aide à faire un choix en fonction de l’année de construction de votre logement et de votre consommation actuelle de gaz (en mètres cubes ou kWh) ou de mazout (en litres).

 

Consommation m³/l

Avant 1975

1975-1995

1995-1999

2000-2010

2 000m³/20 000kWh (gaz)

2 000l (mazout)

10,7kW

11kW

11,3kW

11,6kW

2 500m³/25 000kWh (gaz)

2 500l (mazout)

13,8kW

14,2kW

14,6kW

15,1kW

3 000m³/30 000kWh (gaz)

3 000l (mazout)

17kW

17,5kW

18kW

18,5kW

3 500m³/35 000kWh (gaz)

3 500l (mazout)

20,2kW

20,7kW

21,3kW

22kW

4 000m³/40 000kWh (gaz)

4 000l (mazout)

23,3kW

24kW

24,7kW

25,4kW

 

*Sur la base d’une estimation de la puissance nécessaire (kW) pour un foyer de 4 personnes disposant d’une chaudière à condensation au gaz ou au mazout qui produit également l’eau chaude sanitaire, à condition que la température maximale de sortie de cette chaudière n’excède pas 60 °C.

 

Vert : la perte de chaleur de votre habitation est limitée. Vous pouvez remplacer votre chaudière actuelle par une pompe à chaleur.

Orange : la perte de chaleur est moyenne. Une pompe à chaleur (hybride) peut combler une grande partie de vos besoins en chaleur, mais devra être combinée avec une chaudière à condensation pour fournir une puissance supplémentaire pendant l’hiver ou pour répondre à des besoins spécifiques en eau chaude.

Rouge : vous disposez d’une très grande habitation et/ou la perte de chaleur est importante. Découvrez ci-dessous les étapes à suivre et les mesures à prendre.

 

 

Que faire si je ne peux pas installer une pompe à chaleur ?

 

Faites le « test des 50 degrés »

Réglez votre chaudière à condensation actuelle sur une température de sortie maximale de 50 °C pour savoir si une pompe à chaleur répondrait aux besoins en chaleur de votre logement et de ses occupants. Faites le test sur une période d’au moins trois mois d’hiver.

 

Faites appel à un expert en énergie

Un expert en énergie examine la structure de votre habitation et la perte de chaleur de ses différents composants. Il établit ensuite un certificat de performance énergétique (PEB) en conséquence. Ce certificat PEB est d’ailleurs obligatoire lorsque vous souhaitez mettre votre logement en location ou en vente. Un expert en énergie vous indiquera comment éliminer les pertes de chaleur.

Le site de l’Agence flamande de l’énergie et du climat (VEKA) dresse la liste des experts en énergie agréés (type A). Pour la Wallonie, vous trouverez ici une liste d’experts en énergie. Les autorités locales proposent également ce service.

 

Isolez votre logement

Une isolation totale ou partielle contribue dans tous les cas à réduire les pertes de chaleur et la consommation d’énergie.

Il existe des primes et des avantages fiscaux pour l’isolation des habitations, tant en Flandre qu’en Wallonie et en Région de Bruxelles-Capitale.

●      Flandre

●      Région de Bruxelles-Capitale

●      Wallonie

 

Les types de pompes à chaleur et budget

 

Pour le remplacement d’une chaudière, la pompe à chaleur air-eau est dans la plupart des cas la meilleure solution. Ces appareils disposent d’une unité extérieure avec un ventilateur. Bien que leur fonctionnement soit très silencieux, ils ne sont pas appropriés pour chaque habitation. Le prix d’une pompe à chaleur dépend surtout de la puissance choisie. Le placement intégral  d’une pompe à chaleur air-eau consiste d’un investissement entre 12.000 et 20.000 euros.

 

Une pompe à chaleur sol-eau est plus performante dans tous les cas. Prenez bien en compte les grands travaux (au sol) pour le placement d’un réseau de captage horizontal ou d’un forage profond. C’est pour cette raison que ce type de pompe à chaleur est principalement destiné pour les nouvelles constructions ou les rénovations complètes. En raison des travaux de sol, un investissement entre 20.000 et 25.000 devrait-être prévu.

 

Afin que l’investissement reste financièrement abordable, les autorités accordent des primes pour les pompes à chaleur. Dans le cas où vous préférez éviter l’investissement complètement, Viessmann Comfort vous offre la possibilité de louer votre pompe à chaleur au lieu de l’acheter. Un prix mensuel fixe comprend de l’installation et l’emploi de la pompe à chaleur, ainsi que l’entretien, les réparations et la garantie. Autrement dit, vous souscrivez un abonnement à la chaleur et au confort.

 

Découvrez ici comment passer du gaz naturel à une pompe à chaleur.

 

Ecrit par Jan Hoogmartens le 07 avril 2022

Vous avez d'autres questions ?