Quelles techniques me permettent de réduire le niveau E de ma maison ? 

 

Un score énergétique bas est un gage de durabilité, meilleur pour l’environnement et financièrement intéressant. Le niveau E dépend notamment de la forme et de l’étanchéité à l’air du bâtiment, de son orientation et du vitrage. Mais les techniques disponibles ont également une grande influence. Cet article lève le voile sur certaines des techniques utilisées pour réduire le niveau E et obtenir ainsi une maison écoénergétique.

La norme

Le niveau E figure parmi les exigences PEB imposées par les gouvernements régionaux aux projets de nouvelle construction et de rénovation énergétique profonde. Vous dépassez le seuil maximal ? Vous risquez une amende. 

En Flandre, le niveau E maximum des nouveaux bâtiments était de E35 en 2020 et est de E30 en 2021. Les rénovations à partir de 2020 doivent respecter un seuil de E70. La Wallonie, quant à elle, se base sur le niveau Ew. En 2020, le maximum était de Ew65 et il est de Ew45 en 2021, tant pour les nouvelles constructions que pour les rénovations.

Les deux régions évoluent donc vers des bâtiments quasi zéro énergie (QZEN en Wallonie, BEN en Flandre). À Bruxelles, la norme passive s’applique.

Facteurs déterminant le niveau E

Le niveau E dépend des spécificités du bâtiment et des techniques utilisées. Le rapporteur PEB tient compte de ces facteurs pour élaborer votre certificat PEB.

Isolation et étanchéité à l’air

Une bonne isolation et une bonne étanchéité à l’air garantiront un rendement optimal de votre système de chauffage. Vous pouvez déterminer la densité de l’air de votre habitation à l’aide d’un test d’infiltrométrie (Blower Door Test). Il s’agit de mesurer par quelles éventuelles brèches l’air pourrait s’échapper. Ce test peut faire gagner de précieux points sur le niveau E.

Techniques

Les aspects mentionnés ci-dessus concernent principalement l’architecture et le choix des matériaux. Dans le domaine des techniques, vous pouvez également faire des choix qui ont une influence favorable sur votre niveau E.

Ventilation

Dans une maison bien isolée et étanche à l’air, la ventilation est essentielle pour assainir l’air intérieur. Les systèmes de ventilation existent sous une forme naturelle ou mécanique. La ventilation de type D est généralement la plus populaire dans le cadre de nouveaux projets de construction. Ce système assure l’apport d’air frais et l’évacuation de l’air vicié de manière mécanique. Il s’accompagne, par ailleurs, d’un mécanisme de récupération de chaleur. Un avantage supplémentaire. Vous réchauffez ainsi l’air frais qui vient de l’extérieur avec la chaleur de l’air intérieur évacué. De quoi économiser sur les frais de chauffage en hiver. Certains de ces appareils ont également une fonction de by-pass qui coupe le récupérateur de chaleur en été, pour garder votre maison plus fraîche. Une ventilation placée et dimensionnée comme il se doit est bénéfique pour votre niveau E, a fortiori si l’appareil est équipé d’un récupérateur de chaleur.

Chauffage et eau chaude

Le chauffage et la production d’eau chaude sanitaire représentent une part considérable de la demande énergétique d’un foyer. Opter pour un chauffage à basse température efficace et peu énergivore permet d’abaisser le niveau E. Les chaudières à condensation au gaz naturel ou au mazout ont un rendement supérieur à celui d’une chaudière classique sans condensation et contribuent à un meilleur score. Une pompe à chaleur, en particulier en combinaison avec des panneaux photovoltaïques (voir aussi ci-dessous), a un effet encore plus favorable sur le niveau E. Un système hybride de pompe à chaleur et de chaudière au gaz permettra également de faire diminuer le niveau E, car c’est toujours la technique la plus rentable qui est utilisée.

Énergie renouvelable

Une maison partiellement ou totalement autonome sur le plan énergétique présente un niveau E considérablement inférieur. Les panneaux photovoltaïques se fondent aujourd’hui dans tous les paysages. Ils permettent de produire l’électricité nécessaire au fonctionnement de votre pompe à chaleur et d’autres appareils. Pour produire votre eau chaude, vous pouvez vous servir d’un chauffe-eau solaire. Des capteurs solaires recueillent la chaleur du soleil et l’acheminent dans un réservoir. Les panneaux photovoltaïques et les chauffe-eau solaires permettent tous deux d’obtenir une maison plus économe en énergie et un niveau E plus faible.

Refroidissement passif

Le refroidissement passif avec pompe à chaleur géothermique permet de refroidir l’eau via l’échangeur de chaleur dans le sol et de la faire ensuite circuler dans un plancher rafraîchissant. L’impact de ce refroidissement passif dépend des besoins énergétiques bruts en matière de chauffage des espaces et d’eau chaude sanitaire ainsi que de la surface du plancher rafraîchissant. Dans la mesure où cette technique de refroidissement est économe en énergie, elle a également un effet favorable sur le niveau E.

Un choix réfléchi

Lors de la construction d’un nouveau bien ou d’une rénovation importante, il est essentiel de prendre le temps de bien choisir les matériaux et les techniques afin d’obtenir le meilleur niveau E.Ce chiffre est en grande partie déterminé par votre système de chauffage et d’eau chaude sanitaire. N’hésitez pas à demander conseil à un Service Partner Viessmann près de chez vous : il se fera un plaisir de vous aider à trouver le système adapté à votre projet.

Vous avez d'autres questions ?