Quelles technologies adopter pour abaisser le niveau E de ma maison ?

Un score énergétique plus bas est orienté vers l’avenir, plus écologique et financièrement intéressant. Le niveau E dépend notamment de la forme et de l’étanchéité à l’air du bâtiment, ainsi que de l’orientation et du vitrage. Mais les technologies utilisées jouent également un rôle important. Dans cet article, nous abordons les technologies vous permettant d’abaisser votre niveau E et d’obtenir ainsi une maison plus économe en énergie.

La norme

Le niveau E est l’une des exigences PEB imposées par les autorités régionales dans les projets de construction et les rénovations énergétiques radicales. Si vous dépassez la valeur maximale, vous risquez une amende.

Pour les nouvelles constructions en Flandre, le niveau E maximal est E35 pour 2020 et E30 pour 2021. Pour les rénovations à compter de 2020, le maximum applicable est E70. En Wallonie, on utilise le niveau Ew. Le maximum est à Ew65 pour 2020 et Ew45 pour 2021, aussi bien pour les nouvelles constructions que pour les rénovations.

Les deux régions évoluent donc vers des constructions quasi neutres en énergie (BEN en Flandre, QZEN en Wallonie). À Bruxelles, la norme passive est d’application.

Facteurs déterminant le niveau E

Le niveau E dépend de certaines caractéristiques du bâtiment ainsi que des technologies utilisées. Pour préparer votre déclaration PEB, le rapporteur PEB tient compte des éléments suivants :

Isolation et étanchéité à l’air

Une bonne isolation et une bonne étanchéité à l’air de votre maison garantissent un rendement optimal de votre installation de chauffage. L’étanchéité à l’air de votre maison est déterminée à l’aide d’un test blower door qui consiste à évaluer les fissures éventuelles par lesquelles l’air peut s’échapper. La réalisation de ce test a un impact positif sur le niveau E.

Forme

La forme et la compacité de la construction jouent également un rôle. Un grand bâtiment avec beaucoup d’angles et de saillies présente une plus grande surface par laquelle s’échappe la chaleur.

Fenêtres

Le vitrage est important également. Le double ou triple vitrage a un effet isolant. Ce type de fenêtre a donc un impact positif sur le niveau E. En revanche, les grandes baies vitrées orientées sud peuvent être défavorables car votre maison chauffe alors très vite. Pour la refroidir, la climatisation doit alors fonctionner au maximum. C’est pourquoi l’orientation de votre maison et la présence d’une protection solaire sont également des facteurs déterminants.

Technologies

Les aspects évoqués ci-dessus sont liés avant tout à l’architecture et au choix des matériaux. Mais vous pouvez également faire des choix en termes de technologies qui influenceront favorablement votre niveau E.

Ventilation

Dans une maison bien isolée et étanche à l'air, la ventilation est essentielle pour garder un air sain à l'intérieur. Les systèmes de ventilation existent dans une forme naturelle ou mécanique. Dans les projets de construction actuels, on opte généralement pour le type D. L’apport d’air frais et l’évacuation de l’air vicié sont alors mécaniques. Le système de ventilation de type D+ dispose d’un atout supplémentaire : un échangeur de chaleur. Celui-ci réchauffe l’air frais extérieur avec la chaleur de l’air intérieur évacué, ce qui vous permet de réduire vos coûts de chauffage en hiver. Certains appareils disposent également d’une fonction bypass qui désactive l’échangeur de chaleur en été pour conserver la fraîcheur dans votre maison. Une ventilation correctement placée et dimensionnée est bénéfique pour votre niveau E, en particulier lorsque l’appareil est équipé d’une récupération de chaleur.

Chauffage et eau chaude

Le chauffage et la production d’eau chaude sanitaire représentent une part significative de la demande énergétique d’une maison. Choisir un chauffage basse température économe en énergie et efficient vous permet donc d’abaisser votre niveau E. Les chaudières à condensation au gaz ou au fioul fournissent un rendement plus élevé qu’une chaudière classique et améliorent le score. Une pompe à chaleur, combinée à des panneaux photovoltaïques (voir ci-dessous), influence également le niveau E de manière positive. Un système hybride constitué d’une pompe à chaleur et d’une chaudière au gaz vous offre la garantie d’un niveau E plus bas car vous utilisez toujours l’énergie la plus rentable.

Énergie renouvelable

Lorsque votre maison répond en partie ou en totalité à vos propres besoins énergétiques, le niveau E s’en trouve considérablement réduit. Les panneaux photovoltaïques sont désormais familiers. Grâce aux panneaux photovoltaïques, vous produisez vous-même l’électricité nécessaire au fonctionnement de votre pompe à chaleur et des autres appareils. Pour la production d’eau chaude, vous pouvez utiliser un chauffe-eau solaire. Les capteurs solaires captent la chaleur du soleil, puis la cèdent à l’eau contenue dans un réservoir. Aussi bien les panneaux photovoltaïques que les chauffe-eaux solaires garantissent une maison moins énergivore et donc un niveau E plus bas.

Un choix réfléchi

Dans le cadre d’une nouvelle construction ou d’une rénovation radicale, le choix réfléchi des matériaux et des technologies est capital. Cela vous permet en effet d’obtenir un niveau E favorable. Ce chiffre est déterminé en grande partie par votre installation de chauffage et d’eau chaude sanitaire. Demandez donc conseil à un Viessmann Service Partner près de chez vous : il vous aidera volontiers à trouver le système adapté à votre projet.

Vous avez d'autres questions ?